Il est sollicité par tous les festivals, petits ou grands, un peu partout dans le monde. Il se produit en tant que chambriste, récitaliste et avec orchestre aux Festivals de Verbier, La Roque d’Anthéron, Menton, Piano Jacobins, Saintes, Colmar, Nohant, le Périgord Noir, l’Orangerie de Sceaux, Klavier Festival Ruhr, Tonhalle de Zürich, Palais des Beaux-arts de Bruxelles, les Sommets Musicaux de Gstaad, les Folles Journées de Nantes, Bilbao et Tokyo.

Programme :

  • Beethoven : Sonate n°28, en la majeur, op. 101 ;
  • Schumann : Humoresque en si bémol, op. 20 ;
  • Schubert : Fantaisie D894

L’Abbaye d’Escaladieu : 19H

Adam Laloum

Adam Laloum commence le piano à l’âge de dix ans. Il poursuit ses études musicales au Conservatoire de Toulouse avant d’intégrer le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 2002 dans la classe de Michel Béroff. Il obtient son Diplôme de formation supérieure de piano en juin 2006 et poursuit un cycle de perfectionnement au CNSM de Lyon dans la classe de Géry Moutier.

Adam Laloum a reçu une reconnaissance internationale en remportant en 2009 le 1er Prix du prestigieux concours Clara Haskil. En 2017, il remporte les Victoires de la Musique dans la catégorie « Instrumentiste de l’Année ».

Après un premier disque « Brahms » salué par la critique pour le Label Mirare, le suivant sort en 2013 et est consacré à deux oeuvres de Schumann : la Grande Humoresque op.20 et la Sonate n°1, op.11. Cet enregistrement reçoit le « Diapason d’or de l’année 2014 », le « Grand Prix de l’Académie Charles Cros », « ffff » de Télérama, et en Allemagne la plus haute distinction du magasine Fono Forum.

Son dernier enregistrement est paru chez SONY MUSIC monde. Il fait paraître les deux Concertos pour piano de Brahms avec le Rundfunk Sinfonie orchester de Berlin sous la direction de Kazuki Yamada.

quis felis vel, id, pulvinar libero Praesent eget Curabitur commodo